Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

L'ENVIE...

xxx.jpg

C'est un monument, qui s'est éteint cette nuit. Il a accompagné la vie de milliers de français, depuis les années 50. Je me souviens de ses premières chansons, entendues sur un transistor Reela. Le paysage sonore, jusqu'à lui, était peuplé de chansons souvent belles, mais tristes… Nous ignorions ce qu'était le rock, le blues, les accords dissonants et les rythmes décalés. Ce fut le début de cette fabuleuse explosion, l'époque des yé-yé, des coiffures à la banane, des guitares électriques. Nous écoutions à n'en plus finir les 45 tours sur des "tourne-disques" crachotants, des disques que l'on achetait 3 francs de l'époque. Salut les Copains, écouté sans faute à 17 heures tous les jours, nous abreuvait de nouvelles de cette vague montante. Nous attendions avec impatience le nouveau 45 tours de Johnny, et à chaque fois, c'était des commentaires à n'en plus finir dans la cour du collège.
Puis, les années ont passé, et toujours, Johnny était là, adoptant chaque style nouveau, mais toujours avec cette voix chaude et son énergie. Une telle carrière, près de 200 tournées,110 millions de disques vendus, ça n'arrive pas par hasard…